1999 – LE TSR EN DÉPLACEMENT À EBERSBACH/FILS

Le TSR à Ebersbach Fils du 11 au 13 juin 1999

Programmé pour 14h, le départ pour Ebersbach/Fils eut bel et bien lieu à l’heure prévue ! Dés 13h20, le superbe car de la maison Bertolami attendait au Stand G. Gaud et tous les participants purent remplir ses soutes de bagages, cadeaux et autres provisions pour la route.

Le groupe au complet pose avant « d’embarquer »

Après une première halte non loin de Satolas, le chauffeur nous a fait découvrir en direction de Bourg en Bresse, Lons le Saulnier et Dôle, une nouvelle autoroute qui lui permit de rouler à allure constante. Arrêt encore à la Porte d’Alsace, puis direction Mulhouse, la frontière, Karlsruhe, Pforzheim, Stuttgart et enfin Ebersbach où nos amis allemands  nous reçurent vers 23h45. Après quasiment 10 heures de route et discours, verre de bienvenue, chacun fut bien heureux de trouver un lit accueillant, qui chez les familles, qui à l’Hôtel Pension.

Le Président Friedrich SCHEMEL : Discours de Bienvenue

Le responsable des jeunes de la Schützengilde avait voulu en accord avec son Président Friedrich Schemel, nous rendre l’invitation à laquelle il avait répondu voici déjà deux ans. Il pensait à l’origine recevoir une petite dizaine de bourcains. De fait nous fûmes une trentaine de jeunes et adultes ! ! C’est dire les problèmes d’hébergement que notre ami Sacha a dû résoudre…… et il y est parvenu, avec l’aide des chevilles ouvrières de son club dont notamment Heide Ruh qui s’est révélée une vraie maman pour tous les jeunes du TSR, veillant à ce que tout le monde ait à boire et à manger et qui résolvait le moindre problème dés qu’il se présentait.

Heide RUH

Tous donc hébergés dans des familles d’accueil qu’ils ne connaissaient pas pour la plupart d’entre eux et comme de plus à quelques exceptions près, ils n’avaient que très peu de notions de la langue de Goethe, à juste titre, on leur tira un coup de chapeau pour avoir affronté ainsi l’inconnu sans sourciller, d’autant plus que leur comportement a été des plus corrects s’il faut en croire ce qui nous parvint aux oreilles.

Le groupe de nos jeunes

Quant aux adultes qui furent logés dans une pension située à quelques kilomètres du stand, ils bénéficièrent d’un calme et d’un environnement reposant au possible et profitèrent de petits-déjeuners dont d’aucuns parleront encore longtemps !

Découverte du petit déjeuner à l’allemande

Tout comme on évoquera une fois « rentrés à la maison », les dégustations de la boisson « bien de chez eux » qui fut  préférée unanimement dans sa présentation « Pression Taille Normale » à celui des Bouteilles 25cl « bien de chez nous »!


« Rien à voir avec …… »

Et après cette « escapade » Outre Rhin, il nous restait à préparer la réception pour le 19 juin, du Président de l’autre ville jumelle du même nom, mais située en ex RDA, Ebersbach/Saxe. Ceci afin d’esquisser un plan pour la rencontre « à Trois » en 2000 à Bourg lès Valence.

Jean-Claude PABST